Trouver l’inspiration : 2 outils et un conseil en or pour ne plus chercher dans le vide

Trouver l'inspiration. Tiens posons nous sous cet arbre et attendons. Rien ? Mauvais arbre ou mauvaise méthode, selon vous ? Essayons donc ce qui suit dans cet article.

Votre entreprise, c'est votre aventure, votre vie, votre rêve ! Ne laissez personne vous imposer des choix qui ne sont pas les votres.
Faites vos choix, prenez vos décisions, construisez votre rêve, pas celui des autres.

Rejoignez le Club, l'inscription est offerte, c'est sans risque.
Cliquez ici.

Sommaire de Trouver l’inspiration : 2 outils et un conseil en or pour ne plus chercher dans le vide

Trouver l’inspiration : 2 outils et un conseil en or pour ne plus chercher dans le vide est un article proposé par Stéphane Briot

Lorsque l’on est présent sur les réseaux sociaux, ou via un blog, ou que l’on souhaite l’être pour donner de la visibilité à son entreprise, l’un des plus grands défis sur le long terme est de rester inspirer afin de produire du contenu. Où puiser des idées pour ne pas tomber panne ? Voici des pistes à suivre pour trouver l’inspiration.

Liberez tout votre potentiel
Cliquez ici, inscrivez vous et commencez maintenant,
c'est offert,
donc c'est sans risque

L’impérieux besoin de créativité

Produire un article pour son site professionnel, ce n’est pas le plus compliqué. Être en capacité de fournir des articles durant quelques mois, c’est déjà plus délicat, pas insurmontable pour autant.En revanche, être en mesure de tenir sur plusieurs années, c’est une tout autre affaire !

Je parle d’un site, et le problème est identique quand il est question de nourrir les puits sans fond que sont les réseaux sociaux.

Instagram par exemple ne souffre pas de votre absence, et le travail fourni durant quelques années peut très vite être réduit à néant si vous veniez à disparaitre un peu trop longtemps des écrans.

Nous le voyons d’ailleurs régulièrement avec des comptes qui affichent plus de cent mille abonnés et de publications qui ne dépassent plus les cent likes. Dur !

Un article par semaine sur le site, plusieurs publications par semaine sur Instagram, sans oublier les stories, les reels, et autres commentaires et like à distribuer pour se rendre visible. Il y a de quoi avoir le cerveau en ébullition !

Le devoir de créer pour exister sur le marché

Trouver sans cesse de nouvelles idées, écrire des articles, un texte pour accompagner les images, éventuellement une musique pour la story du jour, n’en jetez plus.

De ce que j’ai pu constater, c’est que beaucoup de personnes « attendent » l’inspiration. Comme si c’est quelque chose qui pourrait venir « comme ça », ou comme si c’était le fruit d’une sorte d’intervention divine.

Beaucoup se mettent devant l’écran et puis « réfléchissent », ne trouvent pas, s’agacent, regardent en l’air, cherchent en levant les yeux au ciel, et puis soupirent en se lamentant sur leur manque de créativité.

Il est certain qu’avec une telle approche, ce n’est pas gagné gagné cette affaire ! Toutefois, la démarche est compréhensible, puisque pas plus que nos émotions on nous apprend à éveiller et à travailler notre créativité.

Note
Travailler sa créativité, c’est utile pour se démarquer, donc, forcément, c’est bon pour votre personal branding qui, qu’on le veuille ou non, reste un outil majeur pour capter de l’audience.

L’entrepreneur et l’outil créativité

Dans un système ou nous devons agir selon ce qui nous ai demandé, faire preuve de créativité n’est pas toujours une bonne chose.

Seulement, lorsque l’on devient entrepreneur, nous avons bien besoin de cette dose et de ce muscle créatif pour exister, pour être visibles et pour faire venir à nous nos futurs clients.

Sans cela, nous allons finir noyer dans la masse informe de la concurrence, un ou une parmi tant d’autres, et rien pour vraiment nous faire remarquer, rien pour attirer l’attention sur nous. Et faire du business en étant transparent, voilà un sacré défi !

Toutefois, c’est là un défi que je vous conseille de ne pas chercher à relever, il y a déjà du monde sur le coup. Et histoire de ne pas perdre plus de temps que ça, il ne serait pas vain de tenter autre chose.

Découvrir sa créativité

Dans un précédent article, je vous présentais les 3 clés de la créativité selon un chercheur. Je vous propose donc de lire l’article en question en cliquant ici.

Et je vais quand même vous redonner ici même les trois clés en question :

  1. Soyez curieux
  2. Refusez la facilité et la paresse
  3. L’erreur fait partie du processus.

C’est quoi la créativité ?

Tiens, arrêtons-nous sur la curiosité. De quoi parle-t-on ? La curiosité, c’est se demander comment une chose fut réalisée, c’est essayer de comprendre les mécanismes de pensées qui ont conduit à cette réalisation, c’est se demander d’où est venue l’idée.

Dans un mail envoyé il y quleques temps, je vous disais que rien ne vient de rien. Il en va de même pour les idées. Elles ne viennent pas de nulle part.

Une idée, c’est un lien inconscient que vous faites entre deux, trois ou quatre choses qui sont déjà en votre esprit. Un peu comme on mélange du bleu et du jaune pour obtenir le vert. C’est ça la créativité.

Pour trouver votre inspiration, vous avez donc besoin d’une matière première. La pensée magique qui veut que l’inspiration surgisse miraculeusement du néant, oubliez, ça n’existe pas.

Même un génie comme De Vinci passait sa vie à se remplir le cerveau, à observer, à tester, à échouer, à chercher à comprendre, et à recommencer, encore, et encore.

Genèse de la méthode David Bowie

Je vais revenir un instant sur cette méthode David Bowie, ou plutôt sur la façon dont je l’ai mise au point. Le truc n’est pas venu de rien. Car encore une fois, rien ne vient de rien.

J’ai commencé à travailler une première version sans trop savoir où j’allais, mais j’étais convaincue que je devais aller dans cette direction.

Je me suis inspiré des travaux d’un ami qui fait du référencement naturel et qui mis au point une technique autour de l’outil carte mentale pour accompagner et guider ses clients.

Je sentais que cet outil pouvait me servir. De l’autre côté, en tant qu’accompagnant, j’ai des outils qui se basent sur les mots, les émotions, l’esprit inconscient.

Et mon esprit justement me disait que j’avais là des sources intéressantes, des matières qu’il serait bon de relier les unes autres.

Le truc est venu par hasard lors d’un coaching avec un client. Je lui ai proposé de jouer à jeu, j’ai été honnête avec lui en lui disant que c’était un test, et que nous ne perdrions rien à tenter le coup.

Alors, nous avons essayé cette nouvelle méthode qui était encore loin d’être aboutie. Et j’ai senti que nous tenions quelque chose quand j’ai vu ses yeux se mettre à briller. Il venait de se passer un truc en lui.

Itération et finalisation

J’ai testé avec un autre client, sous une forme différente, puis encore un autre, sous une autre forme. J’ai fait plusieurs tests, avec plusieurs versions. Et puis, au bout de quelque temps, j’ai gardé ce qui me semblait le plus utile pour finaliser mon outil.

Une fois cette version validée, elle devenue l’outil que je propose régulièrement dans mes accompagnements.

L’inspiration côté art

J’ai une autre activité bien plus personnelle, un loisir. Je crée des images à partir de diverses photographies. Avec l’outil numérique, ce que l’on peut faire est fantastique !

D’une même image, il est possible de créer des versions l’infini. C’est comme un dessin que l’on peut colorier des millions de fois, sans jamais se lasser, car à chaque fois, selon comment nous colorions, nous voyons des choses nouvelles, des détails qui apparaissent.

Et toute cette matière me sert à enrichir ma vision, mon référentiel. Ainsi, lorsque je photographie dans la rue, avec le temps, mon œil s’affine, je deviens plus précis dans ce que je recherche. C’est un cercle vertueux.

Trouver l’inspiration ?

Trouver l’inspiration, nous le voyons, et j’espère que vous le comprenez, ne peut venir de rien. Ce n’est pas un coup de baguette magique sur le haut du crâne, ou un trait de génie sorti de nulle part.

C’est une quête quotidienne de petites choses, de petits détails, de jeux, de curiosité, de plaisirs, de découvertes.

Et ce sont toutes ces choses qui s’emboitent sous une forme, puis sous une autre, puis encore une autre, et qui font jaillir l’idée, qui font venir à vous l’inspiration dont l’entrepreneur a tant besoin dans son marketing.

Vous savez désormais comment trouver l’inspiration, alors, maintenant, on joue ? ( :

partager cet article

Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Donnez une âme à vos contenus,
à votre communication,
démarquez vous enfin de la concurrence,
incarnez pleinement votre projet,
vous êtes votre meilleur atout
.

Rejoignez le club, cliquez ici l'inscription est offerte, profitez-en, c'est sans aucun risque.

Boostez encore votre marketing

Le marketing mix pour l’entrepreneur

Les 4P du marketing mix, c’est génial ! Mais pas pour l’entrepreneur, du moins, pas dans la version connue. Alors, voici une version qui est, elle, adaptée aux besoins de l’entrepreneur individuel

Discutons ensemble

Le Why est-il adapté à vos besoins, à vos envies ? Prenons le temps d'en parler sans engagement

Stéphane Briot - organisme de formation enregistré sous le numéro 93131897013

Secrets de réussite, le coffret exclusif à télécharger ici